mardi 29 septembre 2020

Horacio Altuna. L'Intégrale dans Thriller - Compilation de Voltaire57


Voici réunies les histoires complètes d'Horacio Altuna parues dans 
la revue Thriller(1981-1983). 
On connait peu en France,ou en tout cas fort mal,
celui qui est l'un 
des maitre de la BD argentine et n'hésitons pas de la BD mondiale.


Né en 19411 autodidacte, il débute dans la BD à 24 ans. 
Après divers travaux pour des journaux locaux,il livre comme beaucoup 
de ses confrères argentins (et même Hugo Pratt) 
des planches pour les petits formats de la Fleetway anglaise.
C'est suite à sa rencontre avec Carlos Trillo, argentin comme lui,que le duo créé 
El Loco Chavez (1975-1987), 
l'histoire d'un reporter journaliste dans le monde des années 70/80.
Publiée dans le quotidien Clarin cette série est ce qu'on pour­rait appelée un comédie dramatique : des tranches devie qui oscillent 
entre le gris et le rose. Le succès est considéra ble et lui vaudra d'être adapté à la TV.
Malheureusement les albums édités en France n'ont pas eu
l'audience méritée, pas plus d'ailleurs que Chances (1987) qui est pourtant 
un des sommets de la BD de SF et peut­être de la BD tout court. La faute peut-
être à un pessimisme lucide digne de Cioran.


Les histoires rassemblées dans le présent recueil sont tirées de Thriller
magazine spécialisé dans le genre policier. 
J'ai ré­ uni l'intégralité de ces contes noirs hormis les enquêtes de 
l'inspecteur Merdichesky qui ont fait l'objet d'un album en 1985. 
Mais là encore il ne s'agit que d'une partie des aventures du jeune policier newyorkais.
Les 3 premières histoires sont dues à Guiller­mo Saccomano, 
le début de la dernière étant directement inspirée du film La Horde Sauvage (1969) 
avec son carnage initial. Les 3 sui­vantes,bien  qu'indépendantes   font   partie 
 de la saga New York Blues.
Voici donc  6 histoires vénéneuses à souhait, en noir et blanc comme 
 il se doit  pour ce genre là.








Album virtuel offert par Voltaire 1957, auteur du texte, 
de la compilation d'images et de la retouche.
Merci beaucoup pour cet bon travail.

Liens: .cbr  -  .pdf    ⇩⇩

Publié par Monsieur Augustin

lundi 28 septembre 2020

Recueil de récits courts dans Tintin (édition belge) 20 - Du 07 Mars au 25 Avril 1956 - Compilation de Louis Perez




Le 5 février 1953, l'hebdomadaire Tintin a commencé à inclure des histoires de 
4 pages ("récits courts") avec la couverture, 
un critère qui a duré jusqu'en 1970 (environ).

4 pages (parfois 5 ou 6) + couverture, couleur et noir et blanc.


La liste des auteurs est longue: 

Macherot, Craenhals, Yves Duval, Attanasio, A. Weinberg,
 Eddy Paape, Graten, De Moer, 
Reding,  L&F. Funcken, Coria, Hermann, Sydney, 
Denayer, Bouchard, Tibet, Jok, 
R. Follet, Graton, Jarry, Gérald Forton, Ph. Delaby ...



Sommaire:

10   Torgha et sa folie - Reding   (07-03-1956)
11   Jean Valjean - Funcken F.   (14-03-1956)
12   Un messager pour Dalmatt -Jok   (21-03-1956)
13   Dysmas le bon brigand - Funcken F.   (28-03-1956)
14   La mangeuse d’hommes de Lowali - Reding   (04-04-1956)
15   Le carrousel de l’éphémère - Weinberg   (11-04-1956)
16   Le sage de la grande armée - Funcken F.   (18-03-1956)
17   Les conducteurs de l’enfer - Graton   (25-03-1956)










Nous remercions Louis Perez pour ce travail formidable 

Publié par
 Monsieur Augustin

dimanche 27 septembre 2020

Météor (3e Série - Artima) 001- 018 + HS 01-02 (Série finie)


 Série 3 :

    Type d'oeuvre :
        Périodiques, Petits Formats
        Album poche 130 x 180
        Couverture brochée
        Dos cahier
        64 planches N&B

    Scénario : collectif
    Dessin : collectif

    Éditeur : AREDIT
    Réf. C.P.P.P. ou MLF : L2073
    Plage temporelle : 02/1984 à 07/1986
    Originaux parus : 18
    Spéciaux parus : 2
    Recueils parus : 5
    Série terminée
Dessin & couverture: Collectif

Couleurs : N & B

Contient des récits de science-fiction.

Dessinées par Raoul Giordan, les aventures intersidérales du Docteur Spencer 

et de ses deux compagnons, (Sam) Spade et Texas, c'est-à-dire les "Conquérants de l'Espace" 
(titre du n° 1), constituent la plus longue série de science-fiction dessinée
 jamais parue en français :
 plus de 140 épisodes publiés, à raison de 32 pages par mois (voir d'une quinzaine), 
cela feraient une soixantaine d'albums normaux !...

LES 20 ALBUMS DE LA SÉRIE

1.   Le dévastateur  02/1984
2.   L'Ennemi de la Terre  04/1984
3.   King cabra  06/1984
4.   Les démons volants  09/1984
5.   King Cobra wanted for bank robbery  01/1985
6.   King cobra  04/1985
7.   Mystère au zoo  06/1985
8.   Le mystérieux Jason Barnard  09/1985
9.   Etrange mission  10/1985
10. Tornade liquide  11/1985
11. À la conquete de mars  12/1985
12. La fin du monde  01/1986
13. Le cheval d'argent 1   02/1986
14. Le cheval d'argent 2  03/1986
15. Les parias de l'atome 1  04/1986
16. Les parias de l'atome 2  05/1986
17. Les parias de l'atome 3  06/1986
18. Les parias de l'atome 4  07/1986

SP1. King Cobra  07/1984
SP2. King Cobra - Prisonnier des plantes  02/1985














Remerciements à tous les scanneurs et retoucheurs


Publié par Monsieur Augustin

samedi 26 septembre 2020

Le serpent des mers, la vouivre et le secret de Wilhem - François Bourgeon (Bibliotheca.Virtualis)


Album virtuel rassemblant trois récits inédits dessinés entre 1978 et 1981 
par François Bourgeon  pour le magazine Pif Gadget :

- Le serpent des mers (12 planches d'aprés Jules Verne parues dans Pif #456)

- Le secret de Wilhem (12 planches d'aprés Jules Verne parues dans Pif #512)

- La vouivre (8 planches sur un scènario de Bernard Clavel parues dans Pif #645)

+ en bonus : L'étreinte (une planche parue en 1982 dans Frilouz #2)

36 pages





Publié par Monsieur Augustin

vendredi 25 septembre 2020

Luc Lancier. Prototype X-2000 dans Pilote - Compilation de Pierre


Francisco Hidalgo

Luc Lancier


« Prototype X-2000 »

Pilote (1965-1966)

Cet album virtuel présente l’unique aventure de 28 planches du pilote Luc Lancier

« Prototype X-2000 », parue dans Pilote de 
décembre 1965 (n° 322) à février 1966 (n° 328) et jamais rééditée depuis. 

Il s’agit de l’une des dernières bandes dessinées de 
Francisco Hidalgo (1929-2009). Ce dessinateur espagnol, arrivé en France
 au début des années 
cinquante, est notamment connu pour avoir créé (sous le pseudonyme d’Yves Roy)
 le cow-boy Teddy Ted pour le journal Vaillant
Francisco Hidalgo délaissa ensuite 
le dessin pour se consacrer entièrement à la photographie, domaine dans lequel
 il devint rapidement célèbre pour ses clichés de villes avec une atmosphère surréaliste.

Un grand merci aux auteurs des scans de ces pages !.



Album virtuel et texte proposés par Pierre.

Merci beaucoup pour cet excellent travail.

Publié par Monsieur Augustin

jeudi 24 septembre 2020

Le Pacte de Pashutan - R. Reding. Compilation de Voltaire57


Lors qu’il rejoint le Journal de Tintin en 1950, Raymond Reding (1920-1999) est à peine trentenaire mais il a déjà une solide expérience qu’il a forgé chez Bravo, un journal qui a autrefois accueilli Edgar P. Jacobs qui y créa le Rayon U, ersatz de Flash Gordon. 
A son arrivée, il signe les Disques de feu – L'Énigme des soucoupes volantes (1950), une série d’aventures en noir et blanc pour laquelle son style, qui sera par la suite si élégant et précis, n’a pas encore atteint sa maturité. 


En revanche dès sa deuxième création, Monsieur Vincent (1951) on retrouve ce qui en fera son charme, même s’il n’a pas encore le raffinement qui sera le sien par la suite. Cette vie de St Vincent de Paul, tirait partie du succès du film de Maurice de Maurice Cloche dont il partageait le titre. Ce spectacle avec Pierre Fresnay dans le rôle principal avait attiré en 
1947 plus de 7 millions de spectateurs en première exclusivité et poursuivait depuis sa carrière dans ce qu’on appelait alors les salles de seconde exclusivité et celles des cinémas de quartier. C’était une époque où la vie commerciale d’un film pouvait s’étaler sur plusieurs années ce qui est quasiment impossible de nos jours.

Il n’est pas anodin de remarquer l’évolution de son dessin sur un laps de temps très rapide. 
On sait qu’Hergé, directeur artistique de la revue, 
était très exigeant quant à la qualité des dessins. 
Plus que dans Spirou, le grand journal concurrent d’alors, on constate une réelle homogénéité des dessins dans Tintin. Il n’est bien sûr pas question de confondre la pâte de chaque artiste mais de vérifier que dès cette époque s’est installé ce qu’on appellera plus tard la ‘ligne claire’.


Reding s’inscrit donc pleinement dans ce registre et ne le quittera plus, même si les puristes de la ligne claire feront remarquer que sur tel ou tel aspect il s’en libère. 
Dans la mesure où cette ligne claire n’a jamais été un dogme, personne, à commencer par Hergé, n’a jamais respecté totalement et continuellement les règles définies en 1977 par Joost Swarte.

S’il a fait une belle carrière, Reding n’a pas fait une ‘grande’ carrière. Il a certes travaillé sans discontinuité, ce qui n’est pas un mince exploit car même à l’époque nombre de dessinateurs ont soit changé de métier soit se sont rabattus pour un temps ou définitivement dans le dessin publicitaire.

Comment expliquer qu’avec pareille qualité de dessin, 
Reding n’ait pas eu davantage de succès ? Après tout en pleine maturité son dessin rivalisait voire surpassait celui d’un Jacobs ou d’un Martin. Plusieurs pistes s’offrent à notre réflexion même si 
aucune n’emporte totalement l’adhésion à elle seule...

(Ce texte continue dans l'album virtuel)


Tintin Belgique 1951-195252 

Numero         Type Titre Auteur

47/51         AS-D                  Le pacte de Pashutan   Reding
28/52        AS-F   Le pacte de Pashutan    Reding
30/52 AS-D   Le pacte de Pashutan   Reding
47/52 AS-F   Le pacte de Pashutan    Reding

60 pages








Album virtuel offert par Voltaire57, auteur du texte, 
de la compilation d'images
 et de la retouche.
Merci beaucoup pour cet bon travail.

Publié par Monsieur Augustin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...