dimanche 26 mars 2017

TOTAL Journal, Nouvelle série nº 6 & 7

 Nº 6 Nov.-Dec. 1966
 Nº 7 Mars-Avril. 1967

























Ce Total Journal, distribué uniquement dans les stations d’essence, avait déjà connu une première version (entre juin 1958 et novembre 1965).

La nouvelle série, dont le premier numéro est publié le 4 mai 1966, va contenir de nombreux récits complets dus à de talentueux jeunes dessinateurs ; d’autant plus que, depuis qu’il est de retour en France, Mézières en est devenu le directeur artistique et qu’il a imposé son ami Christin (qui utilise toujours le pseudonyme de Linus) comme directeur de la rédaction ; ceci, du n°6 du 5 juin 1967 au trente-troisième, et dernier, en décembre 1971. Plus info
















































samedi 25 mars 2017

L'autoroute du soleil. Baru. 2 tomes

























  L'autoroute du soleil
Une BD de Baru chez Casterman (Manga Casterman) - 1995
09/2002, 426 pages.

 Genre :Roman Graphique   
    Tomes :2
  Karim a 22 ans et une sale réputation. Il truande et fait l'amour à des femmes fortunées en échange d'argent. Alexandre, lui, est un ado de 17 ans à la vie tranquille, sans véritable histoire. Il voue une admiration sans borne à Karim. Eux deux vont être embarqués dans une grande course-poursuite, traqués par Raoul Faurissier, un membre 





vendredi 24 mars 2017

Les Tuniques Bleues - T03 - Et pour quinze cents dollars en plus [R. Cauvin - L. Salvérius]


3. Et pour quinze cents dollars en plus
Une BD de Raoul Cauvin et Louis Salvérius  chez Dupuis - 1973
   01/1973  44 pages  Format normal 

Le sergent Chesterfield signe, sur un malentendu, un contrat pour une mission suicide derrière les lignes ennemies... Ce n'est pas le meilleur album de la série. Il y a quelques incohérences historiques mais l'humour est au rendez-vous. Les deux acolytes mexicains, Pedro et José, apportent un plus au scénario. En ce qui concerne le dessin, on remarquera un effort dans la réalisation des locomotives d'époque et du chemin de fer.
Par Saint -Jean [http://www.bedetheque.com] 




jeudi 23 mars 2017

Ragnar (01-08) Eduardo Coelho - Jean Ollivier. Bibliotheca Virtualis


Ragnar est une série de bande dessinée créée en 1955 dans le journal Vaillant.


Cette collection virtuelle en 8 volumes, rassemble l'intégralité des 40 récits de Ragnar parus dans Vaillant puis dans Pif Gadget de 1955 à 1969.


Cette grande saga viking est remarquablement réalisé par le dessinateur portugais Eduardo Coelho (qui signait Martin Sièvre) sur des scénarios passionnants de Jean Ollivier.
Ragnar, jeune chef viking parcourt les mers à bord son drakkar 'Le coursier des ondes', partout où l'aventure est présente.
Les planches en couleur des huit premiers épisodes sont particulièrement superbes, d'autant plus que le dessin de Coelho se prêtait bien au grand format de Vaillant, mais par la suite elles sont passées en noir & blanc.





Sa première aventure, La Harpe d’or, réunit déjà tous les ingrédients de la série : société viking, combats, monde maritime et mythologie nordique.
De 1965 à 1966, Coelho et Ollivier réalisent trois épisodes : Sur la terre des Francs, Un duché à conquérir et Le Fleuron de la couronne (dans les albums 5 et 6 de cette collection) dans le contexte historique des invasions vikings à la fin du IXe siècle et la création du duché de
Normandie par Rollon (Rolf dans la série).

Cette série à suivre est publiée jusqu'à la fin du journal Vaillant en 1969 (35 épisodes), puis continuera peu de temps dans Pif Gadget sous forme de récits complets (5 épisodes).
Hélas, comme pour bien d'autres bandes, l'avènement de Pif Gadget condamne Ragnar à disparaître, obligeant les auteurs à lancer des personnages plus 'commerciaux'.
Ils l'abandonneront dans les brumes septentrionales, Coelho reprenant le destin de Robin des bois des mains de Nortier, toujours sur des scénarios de Jean Ollivier.
Mais dans sa dernière aventure, 'Les Terres fabuleuses', Ragnar rencontre au Groenland Erik le Rouge, un personnage que les auteurs adapteront en bande dessinée en 1976, toujours dans Pif Gadget.

La série a reçu le prix Phénix de la meilleure bande dessinée réaliste et d'aventure, décerné par la Société française de la Bande dessinée (France) en 1969.


Les deux complices réaliserons ensemble un multitude de séries :

- Les aventures de Ragnar dans Vaillant puis Pif Gadget de 1955 à 1969
- Les quatre premiers récits de Davy Crockett dans Vaillant en 1957 (séries publiées dans ce blog)
- Quelques récits d'Yves le loup dans Vaillant en intérim de Bastard de 1960 à 1961
- Les aventures de Robin des bois dans Pif de 1969 à 1975 (séries publiées dans ce blog)
- Les aventures du Furet dans Pif de 1975 à 1976
- Les aventures d'Erik le rouge dans Pif de 1976 à 1977 (séries publiées dans ce blog)
- Les aventures d'Ayak dans Pif de 1979 à 1984 (séries publiées dans ce blog)
- Quelques récits divers dans Vaillant et Pif .
- Quelques récits pour la collection La découverte du monde en Bd 
   en 1978 (séries publiées dans ce blog)
- Six récits pour la collection Histoire de France en Bande dessinées en 1978
- deux albums de La mémoire des celtes chez Hachette en 1985-1986
- Un récit dans l'album La chevalerie chez Larousse en 1984
   ... liste non exhaustive ....

Volume 1 (1955-1958)

01 - La harpe d’or (V515-547) 33p
02 - La frontière de l’enfer (V549-569) 22p
03 - La saga du trésor (V605-621) 17p
04 - Alf le Gros (V685-710) 28p



Volume 2 (1958-1963)


05 - La fille du roi Igvar (V711-733) 23p
06 - Les enfants Bersek (V734-751) 18p
07 - Le roi Gorm (V752-768) 17p
08 - Le jarl Sigurg (V769-777) 9p
09 - Gudrid enlevée (V934-952) 19p
10 - Le viking (V953-965) 13p
Bonus - Totoche joue Ragnar (V782) 3p



Volume 3 (1963-1965)

11 - L'indomptable viking (V966-1018) 41p
12 - Au pays de Jorn (V1010-1028) 19p
13 - Sous le signe de Thor (V1029-1051) 46p




Volume 4 (1965-1966)

14 - Sur la terre des francs (V1052-1082) 63p
15 - Un duché à conquérir (V1083-1095) 26p





Volume 5 (1966-1967)

16 - Le fleuron de la couronne (V1096-1120) 48p
17 - La forteresse d'Anskar (V1122-1130) 18p
18 - Les loups du pont de Londres (V1131-1142) 23p
19 - La géante des Nordreys (V1143) 12p


Volume 6 (1967-1968)

20 - Le briseur de chaînes (V1146-1156) 16p
21 - Jusqu'au bout de la mer (V1153) 6p
22 - Le temple de la déesse (V1157-1162) 12p
23 - Les renards de l'île blanche (V1163-1168) 10p
24 - Le vin du sorcier (V1170) 12p
25 - Ragnar contre Weland 'Casque d'or' (V1170-1186) 22p
26 - La nuit des cadeaux (V1178) 6p
27 - Le viking aux gerfauts (V1187-1194) 14p

Volume 7 (1968-1969)

28 - Le cairn de l'or (V1195-1202) 14p
29 - Le chaudron magique (V1203-1211) 16p
30 - La montagne d'Asgard (V1212-1217) 12p
31 - L'étalon blanc (V1218) 12p
32 - Le chevalier teutonique (V1219-1224) 12p
33 - Vik le dragon (V1225-1232) 14p
34 - Les fêtes d'hiver (V1228) 7p
35 - Ragnar et les hummliks (V1233-1238) 12p

Volume 8 (1969)

36 - Le maître des naufrageurs (Pif 04) 20p
37 - La danse des épées (Pif 10) 20p
38 - Dans les chaînes (Pif 16) 20p
39 - L'héritage de Grim (Pif 23) 20p
40 - Les terres fabuleuses (Pif 30) 20p



Les scans proviennent de la section 'Périodiques' Vaillant - Pif Gadget et du forum Pif Romania. 

Et merci à jlm pour avoir comblé ce qui manquait.

[Texte: Wizal]

mercredi 22 mars 2017

L'Inattendu, Comics Pocket. Périodiques PF. 21- 25

Nº 21. 2e. Trimestre 1980
L'INATTENDU
Série terminée 25 numéros dans la collection Comics Pocket avec en vedettes principales : Nick Fury, Pantherman, Powerman, Luke Cage et la première apparition de Conan le Barbare dessinée par Barry Smith.
En fait, L'Inattendu propose essentiellement des séries mineures de Marvel, délaissées par Lug, mais comme elles apparaîssent pour la première fois en France et que les comics sont plutot rares, cela fait un carton...
(Source : Jean-Paul Rauch - Dictionnaire des PF.
Éditeur  Aredit Collection
Scénario   collectif
Dessin collectif
Plage temporelle : 01/1975 à 12/1980
Originaux parus : 25
Type d'oeuvre:  Périodiques PFA, album poche 130*180,
 couverture brochée, dos carréplanches N&B.
Nº 25. 4ème. Trimestre 1980
Nº 24. 4ème. Trimestre 1980


Nº 23. 3e. Trimestre 1980

Nº 22. 2e. Trimestre 1980







































mardi 21 mars 2017

Les 30 Deniers 01 - 05 (Jean-Pierre Pécau - Igor Kordey)



Les 30 Deniers

Scénariste : Jean-Pierre Pécau
Dessinateur : Igor Kordey
Editeur : Delcourt
Collection : Série B
Genre : Science-fiction
Tomes: 5
Scan : T01 : inconnu, T02 à T04 : webrips anonymes, T5: The Witch

Paris de nos jours. Yann Gral, ancien agent des services spéciaux devenu professeur suite à l'assassinat de sa femme élève seul sa fille de 8 ans.
Lorsqu'il apprend que cette dernière souffre d'une maladie incurable, Yann est prêt à tout pour trouver une solution. Il suit alors les conseils de son anciens mentor, un homme au passé trouble et aux méthodes peu recommandable.
Il part à la rencontre d'une étrange doctoresse aux pouvoirs inexplicables. 



 Tome 1 . Savoir 02/04/2014

 Tome 2. Oser    04/06/2014
                         
 Tome 3. Vouloir 24/09/2014

 Tome 4. Garder le silence 03/12/2014

 Tome 1 . La 36e Tsadik      02/01/2016




lundi 20 mars 2017

Murena. 01 - 05 Jean Dufaux & Philippe Delaby

Genre :Histoire
Tomes : 9
Parution :Série en cours


1. La pourpre et l'or
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby chez Dargaud
  11/1997  48 pages   Format normal 


Tome 1: Mai 54, Rome, midi. Il fait une chaleur torride sur l'arène et les quelques gladiateurs survivants qui essaient encore de s'entretuer n'amusent plus personne, sauf l'empereur Claude, affalé dans les gradins déserts, avide d'entendre le dernier râle du dernier combattant. En dehors de l'arène, la vie est aussi féroce. Tout le monde veut le pouvoir, tout le monde est prêt à tuer pour l'obtenir. Agrippine, par exemple, seconde femme de Claude et mère de Néron, est en train de faire fabriquer un poison pour son cher époux : maintenant qu'il a reconnu son fils, il peut disparaître et lui laisser le trône. D'ailleurs, il faut faire vite : Claude parle de la répudier et d'épouser la femme qu'il aime, Lolia Paulina, mère de Lucius Murena. Evidemment, dans le colimateur d'Agrippine, la pauvre Lolia n'a aucune chance. Quant à Claude, il mourra empoisonné et son fils Britannicus sera écarté du pouvoir au profit de Néron. Voilà l'histoire de Rome telle qu'on nous la raconte dans les manuels scolaires, à ceci près qu'elle prend ici un relief surprenant : sanglante et crapuleuse, elle n'est que superstitions, trahisons, terreur et violence.
2. De sable et de sang
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud
   11/1999  48 pages   Format normal

 Rome, trois jours avant les ides d'Octobre. L'empereur Claude est mort, empoisonné par sa femme Agrippine, alors qu'il voulait la répudier pour épouser Lolia Paulina, mère de Murena. Néron, fils d'Agrippine, devient empereur. Sa mère lui ayant acheté les faveurs de l'armée et du sénat, elle croit pouvoir gouverner. Mais à dix-sept ans, Néron n'est déjà plus un enfant, et elle va l'apprendre à ses dépens. Britannicus, fils de Claude, a été écarté du pouvoir. Mais Pallas, pour se venger de Néron qui lui a enlevé Acté, son esclave préférée, remet à Britannicus un parchemin qui peut changer la face du monde : l'acte de répudiation marqué du sceau de son père, qui élimine Néron de la succession. Pendant ce temps, Murena recherche les assassins de sa mère tandis que Néron s'arrange pour régler le problème Britannicus.
Un dessin réaliste très fouillé, un scénario qui restitue trait pour trait l'histoire de Rome (à quelques détails près, puisqu'on n'a jamais retrouvé le testament de Claude) dans toute sa violence, mettant en scène des acteurs qui, dévorés par la cupidité et le goût du pouvoir, accumulent cruautés, crimes et trahisons sans la moindre scrupule.

3. La meilleure des mères
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud
   06/2001  46 pages   Format normal

Britannicus est mort comme son père, l’empereur Claude. mpoisonné. Le testament qui aurait pu mettre fin aux ambitions de Néron n’est plus que cendres. Néron reste seul sur le trône de Rome. Seul ? Enfin presque. Dans l’ombre, sa mère, Agrippine, seconde épouse de l’empereur, a bien l’intention de faire ce qu’il faut pour " mordre à ce fruit pourri qu’est le pouvoir. " Le corps de Britannicus enduit de plâtre finit à peine de brûler sur un bûcher battu par la pluie que la lutte pour le pouvoir reprend de plus belle. Néron apprend de Locuste l’empoisonneuse comment Agrippine a fait assassiner Claude. Il la prend à son service. Agrippine riposte en faisant empoisonner l’empoisonneuse. Néron se sent si seul qu’il appelle auprès de lui sa tante, Domitia Lepida, bête noire de l’impératrice. Agrippine riposte en obligeant son fils à signer lui-même la condamnation à mort de Domitia. Agrippine, la meilleure des mères...
Dufaux débarrasse la légende romaine de ses derniers oripeaux romantiques. À travers le dessin réaliste et très fouillé de Delaby, il montre sans fard ce qu’a souvent été l’Histoire à travers les siècles : une succession de sinistres règlements de comptes entre membres d’une même famille peu disposés à partager le gâteau. Et utilisant sans une once de scrupule cruautés, crimes et trahisons. Rome antique, France du Moyen-Age, Italie mafieuse, même combat...

4. Ceux qui vont mourir...
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud
   09/2002  46 pages  Format normal


Rome, an 58. Les légions confortent de plus en plus la puissance de l’Empire et les esclaves crucifiés sont de plus en plus nombreux. Lucius Murena tente d'avoir des nouvelles de la cour dont Néron l'a banni et il n’a de cesse de venger l’assassinat de sa mère... À la Porta Tiburtina, là où se dressent les croix des suppliciés, Murena apprend que pour affermir son emprise sur Néron, son fils, Agrippine serait prête à lui ouvrir sa couche ! C'est alors qu’il fait la rencontre d’un Juif d'une cinquantaine d'années dont le charisme le trouble : il se prénomme Pierre et il se propose de l'aider... Pendant ce temps, au palais, Agrippine use de tous ses atouts sensuels pour séduire son fils. Sénèque s'efforce, quant à lui, de déjouer les manoeuvres de l'impératrice avec la complicité d'Acté, la maîtresse de Néron. L’empereur n'est pas dupe des ambitions de sa mère, mais il sait qu'elle n'hésite pas à exterminer quiconque fait obstacle à son obsession de régner. Son épouse Poppée intrigue par ailleurs et semble préparer un étrange complot. À l'incitation d'Acté, Murena accepte de revenir à la Cour à condition que Néron lui livre celui qui, aux ordres d’Agrippine, a tué sa mère : l'ex-gladiateur Draxius. Prudent, l’empereur décide plutôt de répondre à cette revendication en organisant un combat entre Draxius et son plus farouche ennemi, Balba. Telle qu’il l’a conçue, cette confrontation devrait être fatale à Draxius. La défaite de l’ex-gladiateur lui permettrait d’une part, de neutraliser sa mère et d’autre part, de justifier le retour en grâce de son ami Rude. Cruelle et haletante sera la lutte à mort qui opposera le champion d'Agrippine à celui de Néron... et de Murena. Qui sera le vainqueur ? L’issue de ce combat subtilement truqué assouvira-t-elle le désir de vengeance de Murena ? Agrippine trouvera-t-elle une parade au plan machiavélique de son fils ? Un superbe " péplum " bédessiné. Un récit poignant et des images à grand spectacle qui restituent toute la violence et la cruauté de l’antique Rome impériale. Une surprenante redécouverte du règne de Néron victime des crimes et des trahisons d’un entourage assoiffé de pouvoir.

5. La Déesse Noire
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud 
   06/2006  46 pages  Format normal 

Tome 5. Rome. Printemps 62, l'ambitieuse Poppée est désormais la nouvelle favorite de Néron. Ce dernier, entouré de courtisans mielleux, s'imagine être un dieu vivant que nul ne peut surpasser. Lorsqu’une mystérieuse cavalière masquée le défait lors d’une course de chars, l’empereur est humilié. Sa colère se double d’inquiétude à cause du message laissée par l’inconnue : les soupçons concernant la mort brutale de Britannicus circulent toujours. Pendant ce temps, Lucius Murena et Acté filent le parfait amour. C’est oublier Poppée.

La déesse noire ouvre le second cycle de la série Murena, celui de l’épouse. Nous retrouvons donc l’atmosphère de la Rome des julio-claudiens avec ses complots, ses fastes et son goût immodéré pour les jeux. Extrêmement bien documenté, Jean Dufaux s’attache à décrire le règne de Néron, la lente montée de sa folie, et les flatteries de sa cour, le tout dominé par la figure de Poppée qui a remplacé Agrippine. Après la lutte pour la pourpre impériale, place aux méandres abyssaux de l'âme humaine.

Ce cinquième tome apparaît comme une transition et un reflet du premier volet. La plupart des personnages sont déjà présentés, mais d’autres apparaissent ou se voient conférer un rôle qui semble important. C’est le cas de Tigellin qui devient conseiller de Néron, ou bien d’Arsilia, l’esclave de la favorite, au courant de tous les secrets de sa maîtresse. Le retour de Balba, l’ex-gladiateur, fait ressurgir le fantôme de Britannicus et relance une intrigue intéressante. Les amours de Murena et Acté apportent une touche de bonheur paisible bien qu’on pressente rapidement que des obstacles vont surgir pour les séparer et mettre à nouveau en péril la fragile amitié du jeune patricien avec l’empereur. Enfin, Poppée se révèle à la fois distante et cruelle. Sa noirceur et sa perversion planent sur chaque scène, étendant leurs tentacules le long des cases. L’apparition fugace autant que marquante de la vision de la déesse noire épaissit le mystère. Même si on peut l’attribuer à une drogue, le mirage dont Massam est victime, rappelle ces divinités puissantes et terrifiantes que sont Cybèle, Hécate ou encore Isis. Le premier tome d'un nouveau cycle de 4 albums !








BONUSL'Histoire. Hors -Série, 2009.  Rome au temps de Néron


Collection en Langue Néerlandaise [01-05]



Collection en Espagnol [01-05]











Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...