vendredi 31 mars 2017

Jules Verne et l'astrolabe d'uranie 01 Esther Gil - Carlos Puerta

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie 01

Une BD de Esther Gil et Carlos Puerta chez Ankama Éditions 

09/2016 (23 septembre 2016) 46 pages 978-2-359-10973-3 Grand format

Parution: Série en cours (2 tomes)

Genre:Aventure

Scan: Rip Club


Été 1839. Alors qu’il n’est encore qu’un enfant rêveur, Jules Verne fugue. Son escapade le mène dans le port de Nantes où il assiste à une étrange scène : un homme acquiert un astrolabe qui serait doté d’un fabuleux pouvoir…


28 ans plus tard, l’écrivain embarque pour les Amériques afin d’y trouver l’inspiration. À bord, il croit reconnaître celle qu’il a tant aimée et qu’il pensait morte… Mais qui est ce mystérieux savant nommé Orpheus qui semble la retenir prisonnière ? Que manigance cet homme et quel lien peut-il avoir avec ce qu’il a vu dans son enfance ? Pour le découvrir, Jules se lance à la poursuite d’Orpheus.
De New York aux chutes du Niagara, il devra braver mille dangers dans ce monde que l’on qualifie de « nouveau » et qui lui inspirera tant de voyages extraordinaires.


La découverte du monde en bandes dessinées 02 Edition Larousse (Intégrale de trois fascicules)


Une série académique, avec de multiples dessinateurs, équivalent d'une sorte d'encyclopédie historique en BD qui fut publiée dans les années 80 par Larousse, à destination du jeune public. De nombreux dessinateurs se sont succédé aux manettes.

Edition Larousse (Intégrale de trois fascicules)
4. Christophe Colomb

Une BD de Guido Buzzelli et François Lambert  chez Larousse - 1979


5. Vasco de Gama
Une BD de Jean Ollivier et Coelho, Eduardo  chez Larousse - 1979

6. Cortés au Mexique
Une BD de Carlo Marcello et François Lambert  chez Larousse  - 1979

 Hernando de Soto de la Florida au Texas
Une BD de Enric Sió et Mino Milani. et François Lambert  chez Larousse - 1979

jeudi 30 mars 2017

Murena 06 - 09 (Série finie) Jean Dufaux & Philippe Delaby

Genre :Histoire
Tomes : 9
Parution :Série en cours



6. Le sang des bêtes
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud - 2007
   06/2007  48 pages  978-2-505-00072-3  Format normal 63328




Résolu à venger Britannicus en tuant Néron, le gladiateur Balba a vaincu le colosse Massam chargé de l'éliminer par l'impératrice Poppée. De son côté, Murena se prépare à partir en Gaule dans l'espoir d'y retrouver celle qu'il aime et que l'empereur a fait enlever. Balba accepte de l'y accompagner à condition qu'au retour, il l'aide à libérer Rome de son tyran. Mais Poppée n'a pas dit son dernier mot... Le second tome d'un nouveau cycle ! Le règne de Néron et les moeurs de l'Antiquité romaine revisités sans tabous.




7. Vie des feux
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud - 2009
   11/2009 (13 novembre 2009)  46 pages  Format normal 



Le cycle de l'épouse se poursuit avec le septième tome des aventures de Murena. Au mois de juin 63 après J.C., Néron vient de perdre sa petite Claudia Augusta. le bébé n'avait que 4 mois et la détresse de son père est profonde. Aux marches de l'Empire, des juifs défient Rome et m'empereur s'interroge : quel est donc de maître que sert le dénommé Pierre ? Et Murena ? Il a perdu sa bien-aimée Acté et décide de quitter la Gaule pour rentrer à Rome. Mais quelle sera la réaction de l'imprévisible Néron lorsqu'il apprendra que le proscrit a regagné la cité aux sept collines ?
 8. Revanche des cendres
Une BD de Jean Dufaux et Philippe Delaby  chez Dargaud 

   11/2010 (12 novembre 2010)  45 pages  978-2-505-01016-6  Format normal 



Néron en a rêvé. Lucius Murena l'a fait : incendier Rome. Pourtant, en expiation de sa faute, le jeune patricien tentera de sauver un maximum de vies humaines. Chacun, nantis et plébéiens, cherche une issue. Tandis que certains se jettent dans le Tibre, d'autres atteindront non sans mal le Champ de Mars. Le quartier du Transtibérin est épargné par les flammes.

C'est là que vivent Pierre et les chrétiens. Plus homme que dieu, l'empereur est en proie au doute. Mais si Rome dévastée attise la cupidité des uns, elle révèle aussi quelques belles âmes




9. Les épines
Une BD de Jean Dufaux et Philippe DelabyU  chez Dargaud - 2013
   06/2013 (07 juin 2013)  46 pages  978-2-505-01652-6  Format normal 




Dans ce neuvième tome de Murena, Jean Dufaux et Philippe Delaby reconstruisent Rome et exposent les racines de la culture judéo-chrétienne. Néron craint de voir le peuple romain, horrifié par le grand incendie de Rome, se retourner contre lui s'il ne trouve pas de coupables
 à lui donner en pâture.
 Les chrétiens seraient des boucs émissaires parfaits ! La relation qu'entame Lucius Murena avec la belle Claudia l'empêchera-t-elle de se battre contre cette injustice ?


Collection en Langue Néerlandaise[06-09]Collection en Espagnol [06-09]


mercredi 29 mars 2017

TOTAL Journal, Nouvelle série nºs 8 - 12


























Ce Total Journal, distribué uniquement dans les stations d’essence, avait déjà connu une première version (entre juin 1958 et novembre 1965).

La nouvelle série, dont le premier numéro est publié le 4 mai 1966, va contenir de nombreux récits complets dus à de talentueux jeunes dessinateurs ; d’autant plus que, depuis qu’il est de retour en France, Mézières en est devenu le directeur artistique et qu’il a imposé son ami Christin (qui utilise toujours le pseudonyme de Linus) comme directeur de la rédaction ; ceci, du n°6 du 5 juin 1967 au trente-troisième, et dernier, en décembre 1971. Plus info


























Nº 08 Mai - Juin 1967
Nº 09 Juillet 1967
Nº 10 Août 1967
Nº 11 Septembre-Octobre 1967
Nº 12 Novembre-Decembre 1967

mardi 28 mars 2017

Chère Patagonie. Jorge González

Chère Patagonie

Une BD de Jorge González chez Dupuis (Aire Libre) 

08/2012 (24 aout 2012) 280 pages  Grand format 

Parti sur les races de ses ancêtres, nés dans la lotaine et mystérieuse Patagonie, Alejandro va découvrir que l'histoire des hommes est aussi celle du territoire qui les a vus naître, grandir, espérer et mourir. Par touches sensibles qui explorent toute la palette des sentiments, de la noirceur à la lumière, Jorge González nous entraîne avec lui dans le tourbillon de l'histoire argentine. 

Aux côtés de Jorge González, trois fameux auteurs de BD argentins ont collaboré au scénario : Alejandro Aguado, Hernán González et Horacio Altuna. Le précédent ouvrage de Jorge González, "Bandonéon", a reçu le prix du roman graphique Fnac Espagne et fait partie des "1001 BD qu'il faut avoir lues", l'ouvrage de référence de l'historien Paul Gravett.

Synonymes de bout du monde, de confins mystérieux, les terres d’Amérique australe ont longtemps hanté l’imaginaire occidental, depuis les géants patagons décrits par les premiers explorateurs jusqu’aux fuégiens « cannibales » exhibés dans les zoos humains de l’exposition universelle de 1878. Mais par-delà ces rares fantasmes autour de peuplades oubliées, la Patagonie demeure largement méconnue. Une méconnaissance d’ailleurs partagée par les Argentins eux-mêmes, trop souvent oublieux de l’histoire funeste qui présida au destin des provinces du grand Sud. C’est en partant à la rencontre de ses ancêtres que l’écrivain Alejandro Aguado lève un coin du voile sur ce passé presque effacé. C’est cette rencontre que Jorge González met ici en images.

Facundo, région du Chubut, un hameau perdu dans l’immensité désertique de la pampa. C’est autour de cette bourgade que s’articulent les différents chapitres de ce recueil, contant la saga familiale sur plus d’une centaine d'années, des massacres perpétrés par les colons de la fin du XIXème siècle contre les tribus Tehuelches et Mapuches, jusqu’au tout récent renouveau culturel de ces Amérindiens. Entre deux, l’écho lointain des conflits dans la vieille Europe, les soubresauts politiques de la jeune république argentine, la tyrannie de la junte militaire. Le quotidien de citoyens ordinaires. En huit récits de longueurs inégales, les auteurs brossent un tableau sensible de ce territoire et de ses habitants, évoquant la colonisation brutale des débuts, le métissage, la modernisation lente, l’exode rural, puis le retour aux racines familiales. Cependant, l’intérêt suscité par ces récits est également inégal. Passionnant quand il décrit les premiers immigrants, bouleversant quand, sous la plume d’Horacio Altuna, il raconte les prisons de la dictature, la curiosité s’étiole parfois quelque peu, certains personnages manquant singulièrement de charisme. Mais l’intensité dramatique revient intacte dans les épisodes contemporains, avec des caractères forts et des instants émouvants.


Ce qui unifie véritablement cette mosaïque de chroniques éclatées à travers le temps, c’est la touche si particulière du dessinateur - remarqué - de Bandonéon. Rarement le terme « évocateur » n’aura été aussi approprié que pour qualifier le style de Jorge González : nul naturalisme dans son trait, chez lui, tout est suggestion. La vérité se fait jour à travers les lavis, le crayonné sous-jacent affleurant à travers les fines couches d’ocres et de bruns aquarellés. Un crayonné d’une folle liberté d’ailleurs, sans encrage, guère plus détaillé qu’un story-board parfois, bien que d’une efficacité redoutable. Et puis les gris. Une incroyable richesse de tons sort de son pinceau, gris pâles translucides, gris olivâtres, gris sombres plombés, gris bronze, bistre, ivoire, une palette morne et vaporeuse d’où émerge pourtant un lyrisme absolu. Les larges compositions quasi abstraites figurant les steppes désolées du Chubut - aux maigres silhouettes se devinant entre brumes tenaces et vastes ciels obscurcis - sont emblématiques du souffle poétique agitant cette œuvre. Le découpage est résolument dynamique, au gré des atmosphères retranscrites : gaufrier de neuf cases pour certaines séquences, ou de vingt cases sur une autre, succédant à des vues étalées en double pages, puis des planches en trois ou quatre strips, et ces images éclatées en myriades de pastilles juxtaposées.

Plus innovante encore, la - longue - dernière partie de l’album, véritable livre dans le livre, soixante-dix pages d’illustrations, esquisses, annotations, croquis sur le vif, recherches graphiques, pastels ou stylo-bille, mine ou aquarelle… une belle occasion pour l’artiste de déployer son talent dans cette sorte de making-of, racontant la genèse du projet et les enquêtes menées sur le terrain par Alejandro Aguado.

Comblant les promesses suscitées par son précédent opus, Jorge González démontre avec Chère Patagonie son statut d’auteur majeur de la bande dessinée contemporaine, par sa puissance graphique, par sa capacité à embrasser l’Histoire avec hardiesse, à manier tension dramatique et pauses contemplatives avec un égal bonheur.
Par O. Boussin




















lundi 27 mars 2017

Okko. HUB (Humbert Chabuel) 01-04



Genre: Fantastique et Aventure
Parution: Série finie
Tomes: 10

Dessinateur :    HUB
Scènariste :    HUB
Editeur :    DELCOURT
Collection :    TERRES DE LEGENDES




Japon
An 1108 du calendrier officiel de l'empire du Pajan. En cette période tumultueuse, communément appelée l'ère Asagiri ou l'ère de la brume, les clans majeurs s'entre-déchirent depuis des décennies pour s'emparer du pouvoir.
Loin des champs de bataille, Okko, le rônin sans maître, est à la tête d'un petit groupe de chasseurs de démons et arpente ainsi les terres de l'empire. Il est accompagné de Noburo, singulier géant qui cache son identité derrière un masque rouge, et du moine Noshin, bonze fantasque et grand amateur de saké. Ce dernier a la faculté de d'invoquer et de communiquer avec les forces de la nature.
Tikku, jeune pêcheur, va faire appel à Okko pour retrouver Petite carpe, sa sœur enlevée par un horde de pirates. Mais une telle mission a un prix... Elle entraînera les quatre aventuriers bien plus loin qu'ils ne l'avaient imaginé...


1. Le cycle de l'eau I
Une BD de Hub chez Delcourt (Terres de Légendes)
01/2005 46 pages Grand format


Un couple Pennagolans - une race de vampire - s'est substitué depuis longtemps à une famille d'aristocrates japonais. Ils se font régulièrement livrer des proies humaines pour changer de corps, et ainsi survivre. Cependant leur dernier enlèvement n'est pas aussi discret que les précédents... Voilà les puissants vampires traqués par le redoutable Okko et ses deux compagnons !


2. Le cycle de l'eau II
Une BD de Hub chez Delcourt (Terres de Légendes) 
01/2006 46 pages  Grand format



Sur la piste de Petite Carpe, Okko, Noburo, Tikku et Noshin ont été poussés par la tempête vers le château Satorro. Bien accueillis par les maîtres des lieux,
 ils en viennent à s'interroger sur 
 l'atmosphère mystérieuse qui y règne. Pourquoi les kamis l'ontils déserté ? 
Tikku, impatient de passer à l'action, est bien décidé à inspecter le château
 et à découvrir ce qu'il cache..


3. Le cycle de la terre I
Une BD de Hub chez Delcourt (Terres de Légendes) 
01/2007 46 pages  Grand format

  Okko, le rônin sons maître, est à la tête d'un petit groupe de chasseurs de démons et arpente ainsi les terres de l'empire du Pajan. Il est accompagné de Noburo, singulier géant qui cache son identité derrière un masque rouge, du moine Noshin, bonze fantasque - qui a la faculté d'invoquer et de communiquer avec les forces de la nature et grand amateur de saké -, et enfin de Tikku, jeune pêcheur devenu membre à part entière de la troupe, à qui Noshin enseigne les mystères de son art. Afin de fuir les batailles qui mettent l'empire du Pajan à feu et à sang, Okko et ses compagnons trouvent refuge dans les montagnes des Sept-Monastères. A la recherche d'un guide pour traverser les montagnes, ils sont témoins d'un meurtre. S'élançant à la poursuite de l'assassin, Noburo est grièvement blessé par des sorciers qui portent l'emblème d'un corbeau. Le petit groupe se lance alors sur la piste de cette mystérieuse confrérie...


4. Le cycle de la terre II
Une BD de Hub chez Delcourt (Terres de Légendes) 
02/2008 (06 février 2008) 54 pages. Grand format 



Toujours sur les traces des moines démoniaques, Okko et ses compagnons traversent l’immensité du Toit du monde et atteignent le mystérieux huitième monastère. Ils pénètrent alors dans les bibliothèques interdites, au cœur du savoir du Pajan et découvrent les sombres secrets de leurs ennemis : une armée de morts venus des entrailles de la terre se prépare à envahir le royaume...



La mémoire des arbres 5 - 6. Les seins de café.-- Tomes 1 - 2. Jean-Claude Servais



 Genre :Roman graphique
    Parution :Série en cours
    Tomes :12



Dans La Mémoire des arbres, Jean-Claude Servais propose des histoires qui mettent en scène, à chaque épisode, époques, lieux et personnages différents.


5. La belle coquetière 1


Une BD de Jean-Claude Servais chez Dupuis (Repérages)
03/1997 44 pages Format normal



Cet album nous plonge cette fois-ci au XVIIIe siècle, avec un dessin toujours aussi soigné, qui donne vie à un personnage féminin dont Servais s'offre à maintes reprises le plaisir de dévoiler les formes. La sexualité joue en effet un rôle majeur, et elle est couplée avec un autre thème plus obscur, celui des meurtres en série. L'intrigue cède la place à cette débauche de violence, mais l'esthétique de l'album s'en accommode bien. Il ne s'agit pas du meilleur Servais du point de vue scénaristique, mais il présente en tout cas certains attraits. 


6. La belle coquetière 2


Une BD de Jean-Claude Servais chez Dupuis (Repérages)
11/1997 44 pages  Format normal


Servais finit de dérouler le fil introduit par l'album précédent, sans véritable rebondissement mais tout en maîtrise, notamment du point de vue esthétique, comme d'habitude. Peut-être aurait-on aimé être surpris par la fin de ce diptyque, ou peut-être le personnage de Manon n'est-il pas assez développé pour prendre une réelle ampleur en tant que pendant positif de sa mère. Toujours est-il qu'il me semble manquer un petit quelque chose à cette histoire, pourtant pas dénuée de charme et d'action.

Chris. http://www.bedetheque.com/]

 


















 


dimanche 26 mars 2017

TOTAL Journal, Nouvelle série nº 6 & 7

 Nº 6 Nov.-Dec. 1966
 Nº 7 Mars-Avril. 1967

























Ce Total Journal, distribué uniquement dans les stations d’essence, avait déjà connu une première version (entre juin 1958 et novembre 1965).

La nouvelle série, dont le premier numéro est publié le 4 mai 1966, va contenir de nombreux récits complets dus à de talentueux jeunes dessinateurs ; d’autant plus que, depuis qu’il est de retour en France, Mézières en est devenu le directeur artistique et qu’il a imposé son ami Christin (qui utilise toujours le pseudonyme de Linus) comme directeur de la rédaction ; ceci, du n°6 du 5 juin 1967 au trente-troisième, et dernier, en décembre 1971. Plus info
















































Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...