mercredi 15 août 2018

Les Robinsons de la Terre (Pif Gadget) - Roger Lecureux & Alfonso Font. (Complète)



Les Robinsons de la Terrebd parue dans Pif Gadget de Roger Lecureux et Alfonso Font.

22 épisodes


C'est dans Pif Gadget 518 que tout a commencé. 
Le 1er épisode des Robinsons de la Terre paraît en Février 1979. 


Il y a très longtemps, dans une lointaine galaxie, une civilisation très avancée technologiquement, prospère sans aucun souci, dans une sérénité totale. La notion même de la violence est inconnue pour les habitants de ce système solaire.
Mais quelques 250 000 siècles avant notre ère, le mal y réapparu. Il vint sous la forme d’un peuple sauvage, nommé Zorkiens, dont le chef Zorca, était particulièrement barbare. La guerre fit rage quelques temps, mais les Axiens maîtrisèrent l’envahisseur. Il fut décidé que les milliers de prisonniers seraient envoyés sur le magnifique satellite artificiel de la planète Axa, Thula-la-Belle. Le rôle des Axiens qui contrôlaient le satellite était de calmer l’esprit impétueux et guerrier des Zorkiens. Le professeur Orloz, éminent psychologue de la planète Axa, tentait par des conférences avec les Zorkiens de leur expliquer que la violence n’est pas la solution pour vivre heureux. 


Théorie que réfutait bien sur les Zorkiens, en prônant que seuls le pouvoir et la puissance permettaient d'atteindre le bonheur. L'égoïsme et la brutalité coulant dans les veines de ces êtres depuis des millénaires ne seront pas faciles à effacer. Un jour, les Zorkiens se révoltent. Ils volent des armes au musée de la cité centrale, et envahissent les salles de contrôle du satellite. Pendant la rébellion, Zorca, en tuant un Axien, détruit les commandes d’auto-stabilisation du satellite qui se décroche de son orbite. Thula va se perdre dans l’espace. Après des mois d’errance, à scruter les possibilités de vie sur les planètes qu’il rencontre sur sa route, le satellite arrive en vue d’une petite planète bleue.
Thula, en utilisant ses dernières ressources va se poser sur cette planète.
Cette petite planète, qui 200 millions d’années plus tard, se nommera la Terre… 


Tout sur la mythique bande dessinée Les Robinsons de la Terre ...







Roger Lécureux, 

Nom :Lécureux
Prénom :Roger
Naissance :le 07/04/1925 (FRANCE)
Décès :le 31/12/1999

Né en 1925 à Paris, il débute comme ouvrier imprimeur. En 1945, il reprend l'écriture de "Fifi, gars du maquis", version romancée de la Résistance illustrée par Liquois puis Cazanave. La même année, en décembre, avec Raymond Poivet, il donne naissance à la série Les Pionniers de l'Espérance, qu'il continue jusqu'en 1973. Il multipliera ses productions "Nasdine Hodja", "Lynx Blanc", "Sam Billie Bill", "Fils de Chine", "Rahan" (à partir de 1969 avec André Chéret), "Capitaine Apache", "Les Robinsons de la Terre". De 1958 à 1963, il officie comme rédacteur en chef de "Vaillant". Parallèlement, on le retrouve dans la grande presse. En 1969, il réalise "l'Auberge Rouge" et "Un nommé Al Capone" dans la collection Drames et Enigmes chez Dargaud. Il est également l'auteur de plusieurs séries aux éditions Aventures et Voyages (Kocis, Galax...) et Jeunesse et Vacances (Perle dans "Anouk"). Doué d'une imagination fertile et d'une puissance de travail peu commune, Roger Lécureux se distingue par l'humanisme et le réalisme de ses histoires. Privilégiant l'aspect dynamique de son découpage, n'hésitant jamais à faire preuve d'un certain didactisme, il conçoit quelques-unes des meilleures séries de la bande dessinée française contemporaine.





Alfonso Font

Nom :Font
Prénom :Alfonso
Naissance :le 28/08/1946 (ESPAGNE)
Site internet :http://www.alfonsofont.com

Né en 1946, Alfonso font se dirige très jeune vers la bande dessinée. A 18 ans il dessine pour la revue Hazanas del Oeste (certaines de ces histoires seront publiées en France dans Flèche noire aux éditons Aredit). Il signe ensuite des récits pour les marchés nordique, britannique et américain. En compagnie de Echevarria il dessine une nouvelle série Geminis pour l'Espagne (qui sera publiée en France dans "Marouf" sous le nom de Phil Jackson et dans la revue "Virus"). En 1975, une nouvelle vie commence; il s'installe à Paris et rencontre le jeune scénariste Patrick Cothias. Ensemble ils vont travailler pour la revue "Pif-Gadget" et créer les séries, Sandberg, Père et fils. Avec le scénariste Solet et un compatriote espagnol Carlos Gimenez, il réalise les dossiers mystères. Il entreprend par la suite avec Roger Lecureux et durant 3 ans Les robinsons de la terre, série futuriste toujours chez Pif, dont un seul album sera édité chez Vaillant. Il crée un grand nombre de récits inédits en album notamment dans "Super-As" avec les compagnons d'atlantis et dans "Scop". Il travaille aussi avec l'Espagne et dessine Tequila Bang (qu'on retrouvera ainsi que le début de Geminis en France dans l'éphémère revue Virus), ainsi que Sylvestre sur un scénario de Mora. En 1979 pour l'éditeur Pif il adapte avec bertrand Solé deux histoires de lules vernes dans l'album collectif Jules Vernes en Bande dessinée. Dans les années 1980, son oeuvre prend de la maturité : apparaissent pour la première fois les personnages de Clarke et Kubrick dans divers journaux espagnols et dans Circus. Trois albums de Clarke et Kubrick verront le jour chez Glénat. Ces deux héros loufoques sont les pionniers de l'humour dans la science fiction. Il dessine par ailleurs Carmen Bond, petites histoires coquines pour l'Espagne, publiées chez Circus et en Album chez Magic-Strip. Sa passion pour la science fiction va le pousser à réaliser seul le prisonnier des étoiles, série fantastique décalée où un amnésique se faisant manipulé découvre la vérité avec l'aide d'une ravissante rebelle. Il élabore ensuite une série inédite en France : Juann Polynesio puis Jon Rohner, histoire d'un aventurier dans les îles caraïbes. Un seul album sur trois réalisés sera publié en France aux éditions Soleil sous le titre Le sang du Volcan. On retrouve Alfonso Font en compagnie de son ami Patrick Cothias dans le magazine "Circus", sur la série Alise et les Argonautes, fable sur un monde fait de manipulés et de manipulateurs (deux albums chez Glénat). Pour le magazine Pilote et Charlier il crée Elle s'appelle taxi. Alfonso Font s'attaque au dur métier de journaliste d'investigation avec les aventures d'une ravissante reporter. Deux albums de cette série sortiront chez Vaisseau d'Argent et un chez Dargaud. Ses dernières réalisations sont en espagnol et Italien. Il dessine sur la série Tex un album Géant et un "Almanacco Tex" pour Sergio Bonelli. Les éditions 24x36 publient un album inédit Bri d'Alban (sortie juin 2001). Bri d'Alban est un récit ancré dans l'une des périodes les plus sombres de l'Histoire du Moyen Age, marquée par des luttes religieuses fratricides opposant les envoyés du Pape et les hérétiques cathares. Dans les cahiers de la Bd spécial Espagne un article est consacré aux auteurs espagnols. Le magazine Hop n°54 consacre son dossier à Alfonso Font avec une bibliographie exhaustive. Cet auteur espagnol a une production extraordinaire. Il a publié dans un grand nombre de revues en France et à l'étranger. Son œuvre est impressionnante mais hélas bien trop peu traduite comme Privado ou Cuentos de un futuro imperfecto. 

(http://theloma.free.fr)






Liens: 22 épisodes .cbr et plusieurs en .pdf

4 commentaires:

  1. Superbe idée que de proposer cette intégrale ! Merci beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette intégrale d'une bande dessinée que je ne connaissais pas. Comme quoi il y a toujours de nouveaux trésors à découvrir, et grâce à toi souvent.
    JimiH10

    RépondreSupprimer
  3. Mille mercis à toi, ami Anacho. Salut!!!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...