vendredi 12 octobre 2018

Charlie Mensuel - Année 1969 [01 - 11] Février - décembre 1970




Le premier numéro de Charlie Mensuel paraît en février 1969.
 Les numéros de l'année vont du 1 au 11. Chaque numéro a 68 pages dans un format 21 x 27 cm .
 La couverture représente un dessin très agrandi d'une série du journal (très souvent Peanuts).


Le rédacteur en chef est Delfeil de Ton. Charlie est inspiré d'une revue italienne : Linus.
En cette première année, il reprend, comme Linus, des bandes américaines peu connues en France à l'époque : Li'l Abner et Peanuts. 
Il propose une création originale : Ulysse, une version érotisée et modernisée du roman d'Homère dessinée par Pichard sur un scénario de Lob.


 Le reste de la revue est réalisée par l'équipe habituelle de Hara Kiri : Wolinski, Reiser, Gébé, Delfeil de Ton et Willem.



Voici la présentation de la revue telle qu'elle est faite par Delfeil de Ton dans le numéro 1 : "Pourquoi une nouvelle revue ? Pour vous faire rire.

La bande dessinée, en France, n'avait pas très bonne réputation. Puis le snobisme s'en est mêlé. On a raconté plein de bêtises et, surtout, on a publié n'importe quoi. Le résultat, c'est que, maintenant, en France, la situation de la bande dessinée est pire que jamais.

Nous aimons la bande dessinée et nous avons la ferme Intention de vous la faire aimer. Comment ? D'abord en vous présentant les meilleures d'entre elles, et seulement les meilleures d'entre elles, dans la meilleure traduction possible. Ensuite, en ne vous en mettant pas plein la vue à coups d'érudition, en ne jouant pas à l'esbrouffe avec des noms que vous ne pouvez pas connaître.
 Enfin, en ne vous assénant pas notre Interprétation des Œuvres, en nous contentant de vous les montrer. La bande dessinée, comme tout le reste, est toute simple. Elle n'a pas besoin de gloses, et surtout pas de glosaleurs.

La France, qui peut s'ennorguelllir d'un des rares grands journaux d'humour, « Hara-Kiri », nous pouvons bien le dire puisque c'est nous qui le faisons, la France possède les rédacteurs-en-chef les plus fermés à l'humour qui soient au monde. Ce qu'ils ne comprennent pas, ils sont persuadés que vous ne sauriez le comprendre. C'est la raison pour laquelle, pour ne prendre qu'un seul exemple, le grand public français ignore presque totalement les « Peanuts », de Schulz, qui font rire le monde entier depuis plus de quinze ans. Nous les publierons tous les mois. Nous verrons bien si vous êtes aussi bêtes qu'on nous l'a dit.

De même, nous publierons tous les mois « Li'l Abner », de Al Capp, dans une traduction Inédite, très éloignée des transpositions Indigentes que vous avez pu rencontrer ici ou là.


II n'y a pas que ça, dans la revue. Il y a aussi un sommaire, à ma gauche.

La bande dessinée n'est plus seulement américaine, si tant est qu'elle l'ait jamais été. Les Européens, et plus spécialement les Français, n'y font pas mauvaise figure. Au contraire, ils ont souvent su la faire sortir du moule dans lequel les Américains l'ont enfermée pour des raisons de commodité commerciale. L'auteur américain, en effet, n'est jamais libre dans le choix du format, Il l'est bien rarement dans la longueur de ses histoires. Ce mois-ci, pour notre premier numéro, nous avons fait la part belle aux Français, parce que ce journal doit bien sûr leur permettre de s'exprimer et de trouver leur meilleur public. Dès le mois prochain, nous vous présenterons Guido Crepax, la révélation italienne de ces trois dernières années. De Crepax, tous les gens un peu au courant ont coutume de dire : « Mais qu'attend-on pour le publier en France ? » Cette question ! On attendait « Charlie ».

J'ai dit en commençant que nous publions cette revue pour vous faire rire. C'est vrai. C'est la raison pour laquelle nous avons exclu de notre choix des auteurs excellents, mais qui ne cherchent pas à faire rire. C'est également la raison pour laquelle nous excluerons des vieilles bandes attendrissantes, souvent remarquables, mais qui ne font plus rire. Il y a des revues plus spécialisées pour cela.

Enfin, ce journal, s'il s'appuie sur la bande dessinée, n'entend pas s'interdire les autres formes d'humour. D'ailleurs, vous verrez bien."

Texte: Dedalus [emulebdz]

Directeur de la publicatio: Georges Bernier
Rédacteur en chef: Defeil de Ton
Editions du Square

Les auteurs: 

Wolinski, Shulz, Moebius, Gébé, Roger Price, Lob, 
G. Pichard, Jack Wohl, Gunnar Wollert...










https://www.mediafire.com/file/fb9pcdkynd8mm4m/Charlie_-_Ann%E9e_1969_%5BSeulementBD%5D.rar/file


3 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...