jeudi 21 décembre 2017

La dessinatrice de BD Annie Goetzinger est décédée

Annie Goetzinger lors d'une séance de dédicace en 2013.(Wikipédia)

Le journal Sud Ouest annonce aujourd'hui la mort d'Annie Goetzinger.

La dessinatrice Annie Goetzinger est décédée mercredi à l’âge de 66 ans. Elle avait notamment été primée à de nombreuses reprises au festival d’Angoulême.


La dessinatrice de BD Annie Goetzinger, auteure notamment de "Les vies de Colette", est morte mercredi à l’âge de 66 ans, a annoncé son éditeur. "C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès d’Annie Goetzinger survenu ce mercredi 20 décembre, à l’âge de 66 ans", a indiqué Dargaud dans un communiqué. Très grande dame de la bande dessinée, elle aimait dessiner les femmes. 


 Biographie: 

Naissance :le 18/08/1951 Paris
    Décès :le 20/12/2017 Paris

Annie Goetzinger est l'une des rares femmes de la bande dessinée. Après des études aux Arts où elle étudie le dessin de mode, elle publie dans "Circus", "L'Écho des savanes", "Fluide glacial", "Métal hurlant" et surtout "Pilote". Son premier album, "Casque d'or" (Glénat, 1976), remporte deux prix au festival d'Angoulême. Elle dessine ensuite "Aurore, une vie de George Sand" (Éditions des femmes, 1978), d'après un scénario d'Adela Turin, et "Felina" (Glénat, 1979), pour Victor Mora. 


Elle enchaîne ensuite costumes de théâtre, illustrations, histoires courtes (collection "Fripon" des Humanoïdes associés), dessins de presse, notamment pour le journal ‘Le Monde'. 
C'est avec Pierre Christin qu'elle réalise "La Demoiselle de la Légion d'honneur" (Dargaud, 1980), "La Diva et le Kriegsspiel" (Dargaud, 1981), "La Voyageuse de la petite ceinture" (Dargaud, 1985), "Charlotte et Nancy" (Dargaud, 1987), "Le Tango du disparu" (Métaillé, 2008), "Le Message du simple" (Le Seuil, 1994), "La Sultane blanche" (Dargaud, 1996) et "Paquebot" (Dargaud, 1999). 
Les deux complices travaillent d'ailleurs toujours de concert sur la série "L'agence Hardy" (Dargaud). Après avoir signé le dernier album de la collection "Portraits souvenirs" (Les Humanoïdes associés, "L'Avenir perdu", 1992), avec Jon S. Jonsson et Andreas Knigge, Annie Goetzinger collabore avec Rodolphe sur le scénario de l'album "Marie-Antoinette, la reine fantôme" (Dargaud, 2011). En 2013, Annie se lance dans une nouvelle belle histoire : "Jeune fille en Dior" (Dargaud), un album retraçant les débuts du grand couturier Christian Dior. En 2014, elle est « Grand Boum » du 31e festival BD Boum de Blois, qui rend hommage à l’ensemble de son œuvre en lui consacrant une très belle exposition. En 2017, elle publie un nouveau roman graphique Les apprentissages de Colette (Dargaud), qui narre la vie mouvementée et libre de la célèbre écrivaine. Avec son dessin raffiné, élégant et distingué, Annie Goetzinger a enchanté tant de lecteurs. Son art du détail, des moindres détails, pour dessiner un visage, une silhouette, un corps ou une toilette, sa calligraphie soignée, ses couleurs directes subtiles, sa mise en scène stylée, son exigence constante, sa féminité absolue et son intelligence toujours mises au service de la narration, pour mieux nous faire comprendre et aimer ses personnages, demeureront associés à son nom. [www.bedetheque.com]


Sources: https://simple.wikipedia.org/wiki/Annie_Goetzinger
               
               https://www.lambiek.net/artists/g/goetzinger.htm

              https://www.youtube.com/watch?v=vJ9V0eM0_9U

              https://www.bedetheque.com/auteur-569-BD-Goetzinger-Annie.html

         http://bdzoom.com/68413/patrimoine/annie-goetzinger-des-premiers-pas-deja-tout-en-elegance%E2%80%A6/



8 chefs-d'oeuvre d'Annie Goetzinger à la disposition de tous les bédéphiles:

Agence HardyAnnie Goetzinger (6 tomes)
Charlotte et Nancy  (Pierre Christin - Annie Goetzinger)
L' Avenir Perdu (Jonsson,.Andreas.C..Knigge..-.Annie.Goetzinger)
La Demoiselle de la Légion d'Honneur (Christin-Goetzinger
La Diva et le Kriegspiel (Christin-Goetzinger) 
La Sultane BlancheAnnie Goetzinger



La Voyageuse de petite ceinture (Christin-Goetzinger) 
Paquebot (Christin-Goetzinger) 






3 commentaires:

  1. Grande tristesse! Une Grande Dame qui a marqué nos coeurs. Nous ne l'oublierons pas ; nous lirons et relirons ses oeuvres. Condoléances à sa famille.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet hommage à cette talentueuse dessinatrice de BD, partie trop jeune !

    RépondreSupprimer
  3. Tous les liens sont morts, zut !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...