lundi 21 octobre 2019

Josse Beauregard 01. De Charybde en Scylla 02. Mourir à Cadix - Thomas Mosdi & Majo / Les grandes batailles navales 01. Trafalgar - Jean-Yves Delitte et Denis Béchu



Ce jour là, en 1805, c'était la bataille de Trafalgar
Au large du cap Trafalgar - c'est au sud de l'Espagne - au sortir de Cadix, l'amiral Français Villeneuve se retrouve face à la flotte anglaise...
La bataille de Trafalgar
Les navires des armées napoléoniennes s’étirent sur une ligne de quelque six kilomètres. L'amiral anglais Nelson coupe cette ligne en trois, affaiblissant d'autant la force de frappe française.

Une mêlée violente et confuse s’engage. 5 heures plus tard, il ne reste que 15 des 33 bâtiments de la flotte française. Les autres bateaux sont pris ou coulés. 7 000 marins ont été tués, se sont noyés ou sont hors de combat.
A bord du vaisseau amiral anglais Victory, Nelson agonise : " Grâce à Dieu, j’ai fait mon devoir. "

L'expression "Coup de Trafalgar", désignant une manœuvre inattendue, et souvent décisive, était née...


Josse Beauregard
Genre :Aventure, Mer
Parution :Série en cours
Tomes :2


01. De Charybde en Scylla
Une BD de Thomas Mosdi (Scénario), Majo (Dessin) chez Glénat - 2012
 10/2012       46 planches  

Papillon au temps des guerres napoléoniennes ! Avril 1809, rade de Cadix. Sur le pont supérieur du Terrible, un de ces navires désaffectés transformés en prisons flottantes que l'on nomme « ponton », un officier espagnol colle son pistolet sur le front du lieutenant de vaisseau Josse Beauregard, blessé et affaibli mais sans crainte face au sort qui l'attend ! 
En effet, nul doute que Josse va mourir. Mais la mort vaut peut-être mieux que cette vie d'une horreur sans nom. C'est, dit-on, à cet instant précis qui précède le trépas, que certains hommes voient leur vie défiler. 
Celle du lieutenant Beauregard semble avoir connu son plus décisif tournant trois ans plus tôt. La vie épique d'un soldat épris de liberté et voué à l'enfermement dans les geôles ennemies !

Scan : The witch
2560px (132Mo)


02. Mourir à Cadix
Une BD de Thomas Mosdi (Scénario), Majo (Dessin)  chez Glénat - 2014
 08/2014      48 planches  

Papillon au temps des guerres napoléoniennes ! 
1808. Après un court repos en France, élevé au grade de capitaine de frégate, Josse Beauregard incorpore les marins de la garde impériale avant de participer à une campagne militaire qui l'amène en Espagne. À l'issue d'une bataille qui s'avère désastreuse pour les forces françaises, Beauregard est capturé et dirigé vers Cadix. Là-bas, il est incarcéré sur l'un de ces « pontons », navires prisons de bien funeste réputation dont il a entendu parler en Angleterre. 
L'existence à bord de ces bateaux désaffectés, vestiges délabrés et insalubres 
de la bataille de Trafalgar, véritables tombeaux flottants, s'avère bien plus tragique et désespérante comparée à celle qui prévaut dans les prisons terrestres. 
Aussi, au mépris de tous les dangers, notre héros décide-t-il de se lancer une nouvelle fois dans d'audacieux plans d'évasion !
Suite et fin du premier cycle de la grande aventure historique et romanesque de Josse Beauregard,
 ou la vie épique d'un soldat épris de liberté, voué à l'enfermement dans les geôles ennemies !

Scan : The witch
2560px (132Mo)

⇉⇉⇉⇊⇊⇊⇉⇉⇉

Les grandes batailles navales 
Genre :Histoire
Parution :Série en cours
Tomes :10


01. Trafalgar
Une BD de Jean-Yves Delitte et Denis Béchu  chez Glénat / Musée national de la Marine 
   03/2017 (15 mars 2017)  46 pages   Grand format 

1805. Napoléon Ier a le projet de mener la guerre sur les terres mêmes de son éternel ennemi. Un plan audacieux pour l’empereur, car s’il lui est simple de rassembler des troupes en nombre sur les côtes de la Manche, faut-il encore réussir débarrasser les eaux de cette dernière de toute présence de vaisseaux anglais, au risque sinon de voir son projet prendre l’eau. C’est au vice-amiral de Villeneuve que revient la tâche ardue d’attirer la Royal Navy loin de ses côtes pour libérer le passage. Malheureusement pour l’empereur, son plan échoue. Il doit faire lever le camp à ses troupes pour les envoyer à l’est de son empire où la guerre menace et la Royal Navy n’a pas été abusé. Pis, la flotte franco-espagnole commandée par de Villeneuve, pourchassée par Horatio Nelson, s’est réfugiée à Cadix. La confrontation semble inévitable car l’amiral français reçoit l’ordre d’appareiller, de forcer le blocus anglais et se rendre au large de l’Italie pour soutenir les troupes de l’Empereur. S’il ne s’exécute pas, c’est le limogeage et le déshonneur. Après bien des hésitations, le vice-amiral de Villeneuve ira à la rencontre de son destin, persuadé qu’il peut vaincre. Il connaît tout de Nelson, sa flotte est supérieure en nombre et ses vaisseaux n’ont rien à envier aux Anglais. Mais l’amiral français a oublié que la puissance d’une flotte ne se trouve pas que dans les canons et le gréement des vaisseaux...

La bataille de Trafalgar deviendra ainsi la plus grande victoire de la Royal Navy et le pire affront pour la mar

Scan: [Digital-1920]


    

https://www.bdgest.com

https://mega.nz/#!zSQX2CBY!OOvPBBK3XBS4QhkmXvoiZBz4diZc95DWyui7d5YdyyY





3 commentaires:

  1. Merci Monsieur Augustin, le graphisme à l'air génial.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un être pragmatique: pas question de mettre la moindre goutte d'eau dans mon whisky mais toutes les BDs sur le monde marin, j'adore ! Et en particulier les dessins de J-Y. Delitte...
    Par contre, je ne connaissais pas la série "Josse Beauregard".
    Alors un tout grand merci pour cette découverte !
    Philippe.

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup d'avoir célébré cet événement maritime d'une grande valeur historique et de l'avoir illustré avec de superbes BD. Sophie Giroux

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...